Rome – Pompéi – Vésuve

Jour 1 Jour 2 Jour 3 Jour 4 Jour 5 Jour 6 Jour 7 Jour 8

Jour 1 – Nous décollons

Nous décollons à 10h10 à l’aéroport de Zaventem avec la compagnie Ryanair.  Le vol ne dure qu’une heure et demie avant d’arriver à l’aéroport de Fiumicino de Rome.

Nous avions réservé une compagnie de bus pour nous rendre dans le centre.  Beaucoup moins chère que le train, elle nous déposait à seulement quelques centaines de mètres de notre hôtel, le Royal Vatican Suite.

La localisation de notre hôtel était vraiment idéale ! Nous étions en plein milieu de tous les “meeting point” pour la visite guidée du Vatican et à 10 min de la station de métro Ottaviano pouvant nous emmener rapidement à nos visites.

Nous avons pris le temps de nous installer, de découvrir la place Saint Pierre ainsi que le quartier.

Jour 2 – Jour Saint

Le Vatican

Nous nous levons à notre aise.  Nous nous préparons soigneusement pour notre première visite sous 40°.  Jérémy filtre plusieurs gourdes d’eau avec son filtre MSR.  Vu la sensibilité d’Émeline nous préférons l’utiliser.

Nous avons 3min de marche pour nous rendre à notre “Meeting Point”.  Notre guide francophone nous y attend.  L’organisation est parfaite et le restera jusqu’au bout.  J’avais réservé avant notre départ nos places via Getyourguide.

NB: Le Vatican étant un lieu Saint, une tenue appropriée est demandée.

La visite commence à l’heure. Nous accompagnons notre guide vers l’entrée des musées du Vatican.  Le guide passe devant tout le monde et facilite grandement notre entrée.

Le musée vaut vraiment la peine d’être vu une fois dans sa vie.  De magnifiques peintures murales, des peintures trompent l’œil au plafond des immenses couloirs, des pièces uniques en leur genres.   Néanmoins pour en profiter totalement, je conseillerais une visite dans une période moins touristique.  Nous nous marchons presque sur les pieds, nous pouvons à peine nous arrêter et lorsque nous le pouvons notre guide se bat pour obtenir un coin de pièce pour nous rassembler.  Bref, nous avons vu de belles choses dans  un contexte fort peu agréable.

Ouf, nous sortons quelques instants dans la cour intérieure des musées, elle est fort bien entretenue et agencée et surtout, elle permet de respirer.

Nous entrons à nouveau dans un couloir formidable et qui m’a particulièrement marqué … les cartes du monde connues orientées  avec le Vatican en leur centre.

Au bout de celui-ci, la Chapelle-Sixtine.  LA PLUS BELLE CHOSE que j’ai pu voir à Rome.  Un coup de foudre vraiment ! Des peintures, d’une grande finesse, magnifiques, mais également une atmosphère tout à fait particulière et ce malgré la police qui régit le tout à la baguette (Au centre vous pouvez vous arrêter, sur le côté vous devez tourner en rond).

Nous terminons la visite par la Basilique Saint-Pierre.  Gigantesque avec l’hôtel de Saint Pierre qui y trône. Nous y avons même vu la Basilique de Koekelberg dans l’échelle des plus grandes Basilique au monde.

Castel San Angelo

Après une bonne sieste, chaleur oblige nous nous rendons au Castel San Angelo.  Situé en bord du Tibre au bout de l’avenue qui mène à la place Saint-Pierre.  Très beau château avec une belle vue sur le Tibre et par endroit sur le Vatican.

Nous déambulons sur ses remparts et dans ses dédales pendant 2h.

Fontaine de Trevi – la Piazza Navona & Panthéon

Après quelques photos devant le Castel, nous déambulons dans les rues de Rome jusqu’à arriver sur la Piazza Navona, magnifique place ovale composée de trois fontaines en son centre.   Nous poursuivons ensuite vers la fontaine de Trevi deuxième coup de cœur de Jérémy !  La couleur de la pierre, la finesse des sculptures, la couleur de l’eau se mélangent pour former un site exceptionnel. Nous ne manquons pas d’y jeter une pièce en souhaitant revenir à Rome.

Nous passons également par le Panthéon très belle construction en plein centre.  Le détour vaut la peine surtout pour l’œil des cieux en son centre.

Notre journée se termine dans un restaurant situé dans le quartier de notre hôtel, après une longue marche retour.  Le restaurant conseillé par le routard nous a plu, simple, pas cher et bon.

Fontaine de Trevi

Jour 3 – Le Tibre

Nous nous levons sans nous presser.  Nous nous dirigeons vers le point de rendez-vous pour récupérer nos RomaPass.  Le point le plus proche de notre hôtel situé au Castel San Angelo étant fermé, nous décidons de nous rendre à pieds jusqu’au Colisée et son point d’enlèvement du RomaPass.  Nous marchons donc le long du Tibre jusqu’au Ponte Palatino.

 

Bouche de la vérité, grand cirque Maximus

Nous nous arrêtons quelques instants dans la file pour poser devant la bouche de la vérité et visiter l’église à laquelle elle s’adosse.

Nous poursuivons notre route vers le Colisée et arrivons devant les ruines du grand cirque Maximus.

Le Colisée

L’immanquable !

Nous arrivons enfin au pied du Colisée.  Nous nous rendons compte qu’une file énorme en plein caniar nous attend.  Deux bonnes heures d’attente sous 40°, nous sommes obligés de nous relayer avec Cécile pour aller surveiller Émeline à l’ombre de l’unique panneau publicitaire.  Par moment, nous la laissons seule pour aller remplir nos gourdes à l’eau de ville disponible de long de la file. Le moment est enfin venu de rentrer, nous profitons d’abord du frais sous les gradins avant de rentrer dans l’arène.  Formidable vue, on se rend vraiment compte de la grandeur de Rome à cette époque.  Nous n’avons pas de peine à nous projeter comme gladiateur et ressentir la ferveur qu’il pouvait y avoir dans cette arène gigantesque.  C’est tout de même l’une des sept nouvelles merveilles du monde.

Jour 4 –

Forum Romain

Dès le lendemain matin nous profitons de nos RomaPass pour nous rendre en métro au Forum romain.  La chaleur est toujours bien présente dès le matin.

Nous arrivons au Forum sous une chaleur jamais ressentie, 45°.  Nous visitons donc en essayant de nous cacher sous l’ombre des oliviers.  Nous retenons donc particulièrement la maison des vestales.  Ces femmes, vierges devaient veiller sur un feu afin d’honorer la déesse Vesta.

Mont Palatin

Nous enchaînons directement avec le Mont Palatin.  Plus agréable que le forum sous les fortes chaleurs. Nous pouvons nous abriter au pied de fontaines, sous les orangers ou bien sous les citronniers.  La vue sur le forum est magnifique.  Nous en profitons longuement avant de reprendre le métro pour …une sieste, la chaleur nous assomme.

Le nord

A notre réveil nous repartons à la découverte de la cité.  Nous commençons par la Piazza del Popollo, cette place ne nous a pas marquée hormis sa grandeur.  Nous continuons ensuite dans les petites ruelles vers la Piazza Spagna, superbe place avec au pied des escaliers de la Trinité-des-monts une fontaine avec un bateau échoué. Le cadre et le côté festif qui règne sur cette place est un régal.  Cette place n’est pas que belle, il y a une atmosphère tout à fait unique.

Nous décidons de monter par derrière la place pour nous rendre dans les jardins de la Villa Borghèse.  Il y a énormément d’ombre et de fraîcheur.  Le parc est une galerie d’art remplie de bustes de personnalités du monde scientifique.  Nous profitons également d’une vue formidable sur Rome.

Jour 5 – De Rome à Naples

Piazza Venezia

Nous nous promenons une nouvelle fois pour nous perdre dans les ruelles romaines.  Nous tombons tout à fait par hasard sur la Piazza Venezia, haut lieux du fascisme.  Tribune monumentale récupérée par Musolini pour ses discours.  En réalité, nous voulions profiter une dernière fois de la fontaine de Trevi.

Le temps ne nous a pas permis de profiter plus de Rome, nous devions récupérer nos bagages et prendre le bus pour prendre notre location de voiture à l’aéroport.

C’est à ce moment, au comptoir de l’aéroport et après s’être dit pendant 5 jours que conduire en Italie n’allait pas être une partie de plaisir que Jérémy remarque qu’il a tout simplement oublié son permis de conduire à la maison.  Il ne pouvait donc pas prendre la location à son nom et encore moins conduire.  Fort heureusement Cécile a été prévoyante et avait le sien.  Quelques suppléments plus tard, nous voilà sur la route à bord d’une Opel Corsa.

 

 

Piazza Venezia

En route pour la baie de Naples

Cécile descend donc toute la famille vers Napoli.  La route se passe fort bien, jusqu’à l’arrivée dans Herculanum…  La nuit bien tombée, nous avons dû repousser notre heure de rendez-vous avec le propriétaire de notre location Casa Thomas II.  Nous nous sommes perdus dans les ruelles d’Herculanum, à devoir faire des marches arrières.  Heureusement, les locaux ont très vite compris notre désarrois et nous ont aidés admirablement!  Nous nous y sommes vraiment bien plu pour les deux nuits passées sur place, bien que nous entendions fort le bruit de la rue, mais c’est un peu le cas pour toutes les maisons en plein centre d’Herculanum je pense.  Nous pouvions nous rendre à pied au centre archéologique d’Herculanum, faire nos courses dans une épicerie à quelques pas et surtout manger une glace très agréable.  Nous avions un parking  privatif ce qui est une grande force pour le lieu.  Nous étions également à quelques minutes de Pompéi ou du Vésuve en voiture, bref, une situation idéale.

Jour 6 – Sur les hauteurs !

Le Vésuve

Nous nous levons plein de motivation pour affronter notre premier volcan, le Vésuve.  Cécile prend la route et … nous montons, montons et montons encore, de vraies routes de montagne !  Lorsque nous arrivons à une première étape il est possible de laisser la voiture sur place et de payer un bus pour nous mener jusqu’à plus ou moins 900 m d’altitude du sommet.  Vu la chaleur et notre aventurière d’Emeline, nous choisissons cette solution.  Il est tout à fait possible de faire l’ensemble de la montée au départ du parking à pied.  Nous arrivons le plus haut possible en étant motorisés.  Nous continuons donc notre aventure à pieds.  Emeline est pleine d’entrain et nous donne énormément d’énergie pour terminer ce dernier dénivelé d’un bon pas.  Une fois au-dessus, nous profitons d’une vue magnifique sur la baie de Naples d’un côté et sur le cratère fumant de l’autre, un paysage lunaire.  Nous en faisons le tour au 3/4 avant de redescendre par le même chemin.

Une fois à la voiture nous rentrons direction notre logement.  Pour finir la journée nous décidons de nous promener dans Herculanum.  Malheureusement, dès que nous quittons la rue principale, la ville n’est pas très attrayante.  Nous trouvons néanmoins une promenade sur une digue constituée d’énormes rochers situés le long de la mer.  Nous les escaladons et marchons dessus vers la rue principale de la ville pour regagner la casa Thomas II.

 

Jour 7 – Sur les traces des Romains

Pompéi

Nous nous levons pour partir vers Pompéi.  La ville, faut-il encore le dire, a été entièrement ensevelie par le Vésuve à l’antiquité.  Elle garde en elle toute l’histoire de la vie quotidienne des gens de l’époque.  Nous passons sur les passages pour piétons rehaussés, nous passons à travers les nombreux “snacks”, sorte de magasins qui vendaient de la soupe ou des aliments.  Nous admirons d’énormes villas romaines avec leur atrium tous plus beaux les uns que les autres.  La lave a permis une conservation assez importante des peintures murales.  Ainsi, nous pouvons constater qu’une maison close était ornée de dessins très suggestifs. La ville est également constituée d’un forum superbe !

Moon beach

Nous terminons notre journée par une plage noire.  Les grains de sables sont noirs, la sensation est vraiment particulière.  Cet effet est dû à l’éruption du volcan.

Jour 8 – Herculanum et retour vers Rome

Herculanum

Avant de remonter vers Rome pour prendre notre avion, nous nous rendons au centre archéologique d’Herculanum.  Il est en soi mieux conservé que Pompéi mais nettement plus petit.  Les peintures murales sont donc conservées avec des détails beaucoup plus fins.  Le long de l’ancien port, nous rencontrons également des squelettes, d’hommes et de femmes pris au piège par les cendres.

Nous reprenons ensuite la voiture direction Rome, vu la distance nous partons très tôt et ne rencontrons aucun embouteillage sur notre route (évidement c’est toujours pareil lorsqu’on prend ses précautions).  Nous entrons donc à l’aéroport 3 heures avant le départ de notre avion.

Retour vers l’aéroport